Artiste peintre plasticienne, je vis et je créé en France, ma terre natale.

 

Epicurienne dans l’âme, j’aime l’Art sous toutes ses formes, quelle que soit la matière, la technique ou le support utilisé. L’Art est subjectif, chacun a sa manière de le percevoir, de s’en imprégner, de le ressentir et de le digérer. J’aime cette liberté, cette ouverture qu’il offre à l’esprit, mais bien au-delà, j’aime ses possibilités infinies…

 

Bien que fascinée par l’œuvre de DALI, je fais partie de ces gens qui ne se sentent apparentés à aucun courant, qui refusent d’être cloisonnés, les « touche à tout » dont le seul objectif est de s’éclater en créant. Je considère chaque moment passé dans mon atelier comme un « rendez-vous avec moi-même » en ayant pleinement conscience que j'ai de la chance !

 

Le besoin d’expression artistique s’est imposé dans ma vie il y a quelques années. Il est arrivé à point nommé pour apporter désordre et bouffée d’oxygène dans un itinéraire professionnel fait de rigueur et d’organisation. J’exerçais alors depuis bien trop longtemps le métier d’Assistante de direction que je n’aimais pas plus que je ne l’avais choisi, j’ai vécu cette rencontre comme une libération qui s’est accompagnée d’une réflexion générale sur l’art et la créativité… et puis je me suis lancée...   juste pour moi au départ, davantage telle une thérapie, puis pour les autres, en cadeau, n’osant vendre le fruit de mes sourires intérieurs.

Mon art à moi s'articule en différents axes : c’est le portrait féminin et l’amour du corps de la femme à travers la matière, je l’imagine, je le peins, et je le sculpte ; c'est aussi le travail du métal combiné à différents supports, mais c'est avant tout la possibilité d'exprimer mes émotions, de retranscrire mes coups de gueule quant aux thèmes d'actualité qui me touchent.

En peinture, je travaille essentiellement à l’huile sur toile de lin. J’utilise des instruments divers, allant des doigts aux pinceaux, en passant par le couteau, la raclette ou tout autre outil me donnant accès au rendu final imaginé.

 

Pour ce qui est du métal, tant en soudure qu’en fonderie, l’aluminium de récupération (pensons écolo) est mon ami !!!